Un petit rosier en pot

Un petit rosier en pot

Les rosiers en pot demandent une attention toute particulière. En effet, le pot est la seule nourriture du rosier et si il n’y trouve pas tout ce dont il a besoin, il a peu de chance de fleurir et sera aussi plus facilement exposé aux maladies des rosiers.

A la plantation, il vous faudra prévoir un pot assez grand pour accueillir votre rosier pour que ses racines puissent se développer correctement. Veillez aussi à disposer une couche de gravier dans le fond de votre pot et un terreau efficace (tel que les terreaux à base de pouzzolane).

N’hésitez pas à prendre un terreau de qualité, enrichi et si possible organique pour apporter le maximum de nourriture à votre rosier. Préférez aussi les engrais “naturel” ne nuisant pas à l’environnement. Veillez à bien mélanger le terreau à la terre pour qu’il ne soit pas en contact direct avec les racines du rosier. Les terreaux composés d’engrais à libération lente peuvent aussi être une bonne solution pour nourrir de façon continue et progressive votre rosier qui va rester longtemps dans son pot.

Veillez tout particulièrement à apporter un arrosage régulier à votre rosier en pot sans toutefois avoir la main trop lourde et le noyer. Effectivement, l’entretien d’une plante en pot présente un inconvénient : le risque de sécheresse, puisque les végétaux ne peuvent alors aller puiser l’eau et les minéraux en profondeur comme le feraient ceux en pleine terre. Il faut donc pallier à ce désagrément en mettant en place un système de drainage grâce à des cailloux, des morceaux de pots de fleurs en terre cuite, placés dans le fond du pot.

Si votre rosier a une croissance importante, rempotez-le dans un pot plus grand et faites un “terreautage” : retirer les premiers centimètres de terre du pot et remplacez-les par du terreau enrichi, en veillant à ne pas oublier les apports d’engrais !

N’oubliez pas d’enlever toutes les fleurs fanées de votre rosier avant qu’elles ne deviennent des fruits car elles épuisent la plante. Faites une première taille après la dernière floraison et à la sortie de l’hiver, comme tous les autres rosiers, vers mars.

Enfin, mariez les rosiers et les vivaces en fonction de la couleur, de la hauteur et de vos envies !