Jardiner avec la lune : Quelques explications

Jardiner avec la lune : Quelques explications

La biodynamie est une technique utilisée en agriculture depuis l’antiquité, qui a trouvé dernièrement son écho auprès des agriculteurs et jardiniers soucieux de leurs environnements et de la préservation de la biodiversité, tournés vers une culture biologique.Toujours dans cette même quête, disposer de produits naturels, privés d’engrais et pesticides, requiert une bonne connaissance du fonctionnement biologique du sol et des plantes.

Assortment of fruits and vegetablesLa biodynamie peut être associée à l’agriculture biologique dans sa volonté de produire des plantes « saines » tout en ayant recours à des composts d’origine végétale ou animale pouvant être dégradés. Ainsi la biodynamie s’applique aussi bien à l’agriculture, la viticulture qu’au jardinage. Au début du XXème siècle, l’allemand Rudolf Steiner est à l’origine de cette théorie. Celle-ci a été reprise au cours des années 1930-1950 entre autre par Maria Thun et plus tard Claude Monziès en France.

Même si l’influence du soleil sur les végétaux qui s’exprime au travers des saisons (intensité lumineuse qui diffère) est indéniable : le soleil agit sur les parties aériennes de la plante, l’influence de la lune, un phénomène moins visible (les marées est un bon exemple), reste néanmoins importante pour la culture des végétaux. En effet, l’attraction Terre-Lune est deux fois plus forte que celle Soleil-Terre. Cette attraction est maximale lorsque la Lune est proche de la Terre et inversement. La lune exerce une influence sur le sol et les racines des plantes. Lors de la rotation de la lune autour de la Terre, la force d’attractivité implique des déformations au sol. Les racines des végétaux subissent de plein fouet cette force qui de ce fait, agit directement sur la croissance des végétaux.